QUESTION ORALE
 par ALAIN AVELLO lors des plénières du 16 et 17 Décembre 2020

Madame la présidente,

Monsieur le vice-président Brancour,

Mes chers collègues,

Nous nous interrogeons, en prenant connaissance du rapport 359 sur la « Multimodalité et [les] solutions innovantes » sur les sommes pour le moins conséquentes qu’il nous est proposé d’affecter en autorisations d’engagement à fin d’information, de communication et de marketing.

C’est en effet une autorisation d’engagement de 1 750 000 € qu’il nous est demandé d’approuver au seul titre « de la prise en charge des opérations de marketing opérationnel à travers du conseil, un plan d’action annuel, leur mise en œuvre et la fabrication des supports de 2021 à 2025 ».

Pour la même période, il nous est aussi demandé d’approuver une autre autorisation d’engagement d’1 000 000 d’€, cette fois, pour la seule prise en charge [d’]opérations d’information, de concertation et de communication ».

Ces sommes ne peuvent que paraître exorbitantes à ceux, donc nous sommes, qui ont le souci d’un emploi mesuré et parcimonieux de l’argent public, d’autant que leur unique vocation est donc d’assumer la charge de frais de communication et d’opérations marketing. Nous ne manquons pas, soyez-en assurés, de voir de surcroît dans ces dépenses à venir une part du budget régional qui pourrait être bien mieux employé au profit du bien-être social des Ligériens, et l’un des effets notablement pervers des politiques de libéralisation que nous impose, via ses directives, l’Union européenne, directives dans l’application desquelles notre collectivité se montre particulièrement zélée, comme je le soulignais ici même et par voie de communiqué de presse en juin 2018.

Dernière intervention

Partagez:

Plus d'articles